jeudi 14 septembre 2017

2ème marché bio de PAM

Vendredi 29 septembre, l'AMAPàPAM organise son 2ème marché bio.
RV entre 17h et 20h pour (re)découvrir des producteurs bio, locaux et solidaires.

Voici le lien vers le site de l'événement ! ;)


Venez nombreux, pour vous, pour les producteurs et pour la société à venir ! ;)

mardi 30 mai 2017

L'AMAP de Pont organise son 1er marché bio



Oyez, Oyez ! Pont-à-Mousson a son 1er marché bio !

Il y aura du pain croustillant, des légumes croquants, des fruits juteux, de la bière pour tous les goûts, des produits de beauté, des insectes à grignoter, des oeufs tout frais pondus et plein d'autres choses.

Venez, venez, petits et grands.
Venez, venez, curieux et passants.
Venez voir ce que notre région produit, sans chimie, juste avec de la patience, de la volonté et la passion du métier.
Venez écouter des artistes locaux et rencontrer des voisins passionnés.
Venez vous renseigner sur le futur "magasin bio, mais pas que..." de Pont. 

En plus, l'entrée est gratuite ! ;) 

Venez vendredi 9, avec vos sacs, vos cabas, et votre bonne humeur ! 
C'est entre 17h et 21h.

Vous ne serez pas déçus ! ;)
Parole d'AmapàPamiens.

Site ici ! Événement fb !

dimanche 19 mars 2017

AMAPàPAM passe à la radio

Notre Amap à été invitée par radio activités.


Philippe, qui fait partie du collectif, s'est rendu dans les locaux de la radio mussipontaine.


Voici le lien pour entendre l'interview.
(si le lien ne fonctionne pas, ce qui peut être le cas pour certains ordinateurs, téléchargez le fichier mp3).

dimanche 5 mars 2017

Signature des contrats pour 2017 !

Oyez, oyez !

Vous voulez changer votre mode d'alimentation ? 
Vous avez décidé de consommer biolocal ?
Vous optez pour des légumes croquants et qui ont du goût, du pain pétri avec amour, vous préférez manger 12 oeufs bio que 13 oeufs "code 3", vous seriez fiers de donner à vos enfants des yaourts produits près de notre département ou vous voulez consommer de la viande provenant d'animaux ayant eu une vie décente, des fruits juteux provenant de Meuse ?

Vous en avez assez des pesticides dans le bidon, de la pollution dans les narines (un aliment parcourt entre 2400 et 4800 km entre le producteur et le consommateur alors qu'il ne fait au maximum que 17 à 32 km si vous devenez un des locavore de l'AMAPàPAM !); vous êtes saturé des tomates fluo de décembre, des yaourts pleins de conservateurs ou du poulet en batterie, des hypermarchés, de la société de consommation, de l'exploitation humaine et animale, etc etc ... ?
Bref !

Ou vous êtes déjà amapien et vous voulez continuer à cuisiner différemment, manger mieux, de saison (ça devrait être logique, non ?), à aider des producteurs du coin à continuer à travailler dans le métier qu'ils aiment, tout en vous régalant pendant cette nouvelle année ? Vous avez envie de continuer à voir repartir du marché couvert, les vendredis soirs, des gens guillerets, avec dans leur panier leurs légumes tout frais cueillis, les oeufs tout frais pondus, leur pain tout frais pétri, leur lait tout frais trait... ?


Alors ce message est pour vous  : vous êtes ou devenez consom'acteur !
Jetez un oeil aux contrats 2017 de l'AMAPàPAM (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne à Pont à Mousson et des environs. 
Parce que signer un contrat avec un producteur local lui assure un petit revenu sur l'année (il n'y a aucun intermédiaire !!!) et vous assure de bons repas sains ! ;)

Vous pouvez, si vous le souhaitez, imprimer les contrats et les compléter afin de les déposer lors de la distribution de vendredi prochain (18h-19h), ou aux jours indiqués dans le planning de distribution (voir ici), accompagnés de vos chèques (plusieurs chèques possibles). Si vous ne pouvez pas les imprimer, des exemplaires seront disponibles sur place.

N'oubliez pas également de préparer votre renouvellement de cotisation (les 15 euros servent à payer l'assurance, les photocopies, le petit matériel... - à régler par chèque auprès des trésoriers).



A vite, petits colibris ! 

PS : curieux, ne pas s'abstenir !




Vidéo sur le pain

Bonjour,

Voici un lien sur une vidéo suggérée par Julie, membre du collectif AMAPàPAM.

"En France, toutes les occasions sont bonnes pour manger du pain. Consommé en tartine, en sandwich, pour saucer ou encore accompagner un morceau de fromage, cet aliment est partout et se vend sous toutes les formes en boulangerie. Pourtant, le pain a perdu une grande partie de ses valeurs nutritives. Farine, eau, sel, levure ou levain : la recette originelle est simple. Mais améliorants, correcteurs, additifs et autres enzymes ont rejoint la liste. Que contiennent aujourd'hui les baguettes et autres miches ? Certains boulangers tirent la sonnette d'alarme et préconisent un retour aux méthodes de fabrication plus traditionnelles."

Bon visionnage. ;)

Si vous voulez manger du vrai bon pain, vous pouvez prendre un contrat pain à l'AMAP de PAM.

mercredi 4 janvier 2017

Qu'y a-t-il à l'AMAP cette semaine ?

Julie a élaboré un tableau bien clair pour nous y retrouver facilement.

Le voici (cliquez sur l'image) :



Merci... et bonne année à tous !

lundi 7 novembre 2016

Pâtes de fruits... aux coings !


Coucou
J'ai fait  la recette des pâtes de fruits aux coings.
Ce fut laborieux mais j'ai réussi .
Je me suis inspirée de :
http://www.marmiton.org/recettes/recette_pates-de-fruits-de-coings_11472.aspx
http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/305270-pate-de-coings
http://www.papillesetpupilles.fr/2010/11/pate-de-coings-maison-recette-facile.html/

Pour 1k500 de fruits j'ai mis 1kg 2 de sucre .
Il fallait d'abord laver les coings pour enlever les" poils".
Ensuite il fallait les couper en petits morceaux ( en laissant la peau) avec un gros couteau (qui fait peur).J'ai retiré le cœur et les pépins ( j'ai oublié de les mettre dans une mousseline et de les incorporer dans le cuisson. Bref je les ai jetés)

J'ai mis 1,5 litre d’eau à bouillir. Puis j'ai mis les fruits  25 minutes jusqu’à ce que  le fruit soit tendre. Ensuite j'ai égoutté et remis à cuire avec le sucre et là ....
ça a duré duré duré. Dans les recettes ils parlent de 15 minutes et il faut aussi que les bords se décollent ...........c'est jamais arrivé. Par contre c'était comme de la lave en fusion donc dangereux ! beaucoup d'éclaboussures.
au bout d'heure j'ai craqué j'ai mis la pâte dans des récipients hermétiques ( hauteur maxi 2 cm de pâtes)
La pâte était sèche le soir même ....alors que les recettes parlent de plusieurs jours.
j'ai coupé en petits carrés et j'ai sucré.
C'est bon mais très très sucré !


Julie



Journée de la transition

Le 1er octobre se tenait la journée de la transition à Pont à Mousson.

Les acteurs de "Mousson citoyenne" s'étaient réunis.
Un stand AMAMàPAM y était présent.

Voici quelques photos. ;)




Parce que rejoindre ou soutenir une Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne, c'est faire un pas vers un avenir meilleur.

lundi 24 octobre 2016

Des nouvelles du terrain...

Dans les jardins d'Arnaville, des gentils amapiens sont venus donner un coup de main.
Au programme des 2 chantiers : désherbage de carottes et récolte de pommes de terre.



Petits et grands se sont joints à Valérie pour lui donner un coup de main, pioche, binette.

Et la surprise de notre maraîchère : de nouveaux habitants sont arrivés. Ou plutôt des habitantes.
Nous ne parlons pas de la personne habillée en spationaute (on aura compris pourquoi !), mais des abeilles !


C'est ça une AMAP ! On aide quand on peut, on découvre des pratiques, on reprend contact avec la Terre, la Nature... et l'Humain !


(et n'oubliez pas : si vous voulez voir d'autres publications, comme des idées de recettes pour des légumes comme le pain de sucre ou des actus, rejoignez la page AMAPAPAM sur facebook)

samedi 17 septembre 2016

Recette pour les fanEs !

Dans notre dernier panier de légumes, nous avons eu, entre autres,
des radis (tout le monde sait à quoi ça ressemble... ) et des carottes jaunes. Si, si, ça existe, regarde !!!



Alors, on fait plus le malin, hein ?


Et quand tu n'as pas de compost, tu te dis "quel gâchis tout ce vert !" ???
Et ben ça, c'était avant de lire cet article. 

Le vert, ça s'appelle des fanes. Fanes de radis, fanes de carottes, fan de Johnny (ah non c'est pas un légume).

Mais peut-on être fan de fanes ?

Oui, grâce à cette recette (surtout si tu ne fais pas comme moi, c'est à dire si tu penses à enlever les tiges avant, parce qu'après c'est enquiquinant de filtrer).

Alors, en gros : tu laves, tu coupes, tu ajoutes des patates (d'Arnaville, bien sûr), du safran (si tu en as), des trucs qui salent, qui poivrent et compagnie, Tu ajoutes un bouillon de légumes (parce que je suis végétarienne, alors tu suis MA recette) et tu fais cuire. 


Là tu attends, tu médites, tu bosses, tu téléphones, tu nourris le chien, tu regardes cuire, tu sens cuire, tu râpes tes carottes, ou tout ça à la fois... Bref tu t'occupes un peu et quand c'est cuit tu mixes (avec une fourchette ou un mixeur, mais je te conseille le 2ème, ça marche mieux).

Et tu sers dans un beau vieux bol comme chez mamie Ginette.



Certains l'apprécieront nature, d'autres avec de la crème, du gruyère râpé ou du faux fromage des gastronomes en culotte courte.
En tous cas, ça plait de 7 à 77 ans (en vrai, ça n'a été testé que sur un échantillon de 16 à 42 ans).

Allez, les fans d'amap, on laisse pas les fanes faner. Surtout quand ça vient pas de chez Monsanto (oups j'ai dit un gros mot).

Bon appétit les amapiens. Bon appétit les gens !
A vite.